Ceci n’est qu’un petit article de sensibilisation sur un geste banal qui est fait maintes et maintes fois lors des événements qui sont organisés au Domaine Saint-Roch: jeter son mégot de cigarette à terre! En effet nous ne comptons pas le nombre de mégots que nous ramassons après chaque mariage, réception, séminaire, ou manifestation. Même si nous nous passerions volontiers de devoir tout nettoyer, le plus important ici c’est de changer les habitudes de ceux qui, d’une pichenette, lancent leur mégot à terre, que ce soit à Saint-Roch ou ailleurs. En effet, ce geste banal, répété des milliards de fois sur la planète, a des conséquences graves sur l’environnement!

Aujourd’hui le plastique jetable est au cœur des débats écologiques, politiques et économiques. L’interdiction des sacs plastiques jetables, des couverts et des pailles en plastique associé à la prise de conscience écologique de la société pousse les industries à trouver des alternatives… Vous avez sûrement entendu parler du 7e continent, fait de plastique, qui s’étend sur une surface de 3 fois celle de la France (60 fois celle de la Belgique).

Selon une étude récente faite par NBC News ce sont les filtres de cigarettes qui représentent la catégorie de déchet la plus importante dans les océans.

En effet, alors qu’il n’apporte vraisemblablement aucun bénéfice pour la santé et n’est en définitive qu’un outil marketing (selon le professeur Novotny, qui a fondé le Cigarette Butt Pollution Project), le filtre est composé d’acétate de cellulose, un type de plastique qui peut prendre plus d’une décennie à se dégrader.

Chaque année sur les 5,6 mille milliards de cigarettes consommées, on estime que les deux tiers sont jetées de manière irresponsable ce qui en fait le déchet qui jonche le plus l’environnement! C’est le déchet que les hommes jettent le plus de manière inconsidérée!

En anglais, on parle de Cigaret Butt (Cul de Cigarette) et une association américaine a publié une petite chanson sur Youtube qui dit que n’importe quel cul vaut mieux qu’un cul de cigarette (très fin on sait mais on ne se prive pas de la partager)…

ou encore cette autre pub:

Bien sûr ce problème est connu des cigarettiers qui essaient de trouver une solution en créant des filtres biodégradables mais c’est loin d’être gagné! Plusieurs associations aux USA militent donc pour l’interdiction pure et simple mais à ce jour toutes les tentatives de législation ont échouées, sans doute parce que pas mal  responsables politiques reçoivent des financement pour leur campagne de l’industrie du tabac…

En attendant que les filtres soient interdits, merci donc d’y faire attention et de jeter vos mégots dans les poubelles (bien les éteindre avant bien sûr), dans les cendriers prévus à cet effets ou de les garder dans votre poche (il existe des petits cendriers portables que tout fumeur se devrait d’avoir sur lui!).

A bientôt au Domaine Saint-Roch!

 

Share This